Body positive : le mouvement pour apprendre à aimer son corps

Body positive : le mouvement pour apprendre à aimer son corps

Photo : Heather Hazzan and Lily Cummings – all woman project

Depuis quelques années, le terme Body Positive se déploie un peu partout à travers le monde. Sur les réseaux sociaux, de plus en plus de comptes prônent l’acceptation de soi et de son corps. Ce mouvement aide des milliers de personnes à s’aimer face aux contraintes sociales. Les complexes physiques sont oubliés pour enfin se sentir libre et bien dans son corps ! 

  • Le Body Positive, c’est quoi ?

Aime ton corps tel qu’il est ! Cette phrase résume bien le concept du Body Positive. Que tu sois petite, ronde avec de l’acné ou de la cellulite, tu dois apprécier ta propre beauté. Ce mouvement n’est pas si nouveau, il est né en 1996 aux États-Unis grâce à Connie Sobczak et Elizabeth Scott, spécialistes en éducation et en psychologie. Elles ont créé une organisation qui a pour but d’aider les gens à avoir une meilleure image d’eux-mêmes et de se focaliser sur ce qui est réellement important. Grâce à des ateliers, elles brisent les normes de beauté de la société. Une technique thérapeutique qui séduit et rassemble une grande communauté.

Connie et Elizabeth – Source : thebodypositive.org
  • Il n’existe pas qu’une seule beauté

Nous vivons dans un monde dans lequel les standards de beauté sont spécifiques. La publicité et la mode entretiennent les stéréotypes avec des images (pour la plupart du temps) retouchées. Les filtres et les artifices transforment la réalité. Contre les diktats imposés au corps, le Body Positive célèbre les corps dits « normaux ». Ce mouvement bienveillant est un réel combat pour s’accepter et se réconcilier avec soi-même. Il ne s’agit pas uniquement des personnes rondes, quel que soit l’âge, le sexe, la taille, le handicap, nous sommes tous beaux. Les particularités rendent chacun unique et ne définissent pas une personne. Pour s’accepter intérieurement, il faut être en phase avec son physique et ses «différences ». Mais il y a un cap à franchir pour arrêter de détester ses formes, ses vergetures ou ses rides pour arriver à l’acceptation totale de soi.

Source : #IAmAllWoman campaign
  • Le hashtag #Bodypositive sur les réseaux sociaux

Sur Instagram, le mouvement Body Positive est très relayé ! Plus de 2 millions de posts utilisent le hashtag #Bodypositive et des comptes sont entièrement dédiés à cette tendance. De plus en plus de personnes postent des photos sans aucune retouche pour se montrer au naturel. Les stars aussi comme Adèle, Sophie Marceau ou Alicia Keys montrent cette envie d’authenticité et de naturel en publiant des photos avec le hashtag #Nomakeup (sans maquillage). Même les marques s’emparent du phénomène en créant des campagnes qui reprennent les codes du Body Positive !

Voici quelques comptes Instagram pour t’inspirer (et si tu souhaites te lancer 😉)

Yasmine alias @ely_killeuse sur Instagram est l’auteur du livre Bodypositive Attitude. Après avoir testé plusieurs régimes, elle a enfin compris que pour être heureuse, il fallait aimer son corps !

Kali Kushner, jeune fille de 23 ans raconte sur son compte Instagram @myfacestory son combat contre l’acné. On peut suivre son évolution avec des photos avant/après impressionnantes.

Michelle Rogers alias @Bodyposipower sur Instagram est une blogueuse mode et beauté qui comptabilise 19,5k abonnés. Dans son feed, elle montre au monde que son poids ne la définit pas !

@MyBeautyCommunity aussi valorise l’acceptation de soi en publiant des photos qui donnent envie d’être soi !

One thought on “Body positive : le mouvement pour apprendre à aimer son corps

  1. bonsoir et merci pour ce blog exceptionnel. Cela fait quelques semaines que je lis régulièrement et je suis entièrement satisfait. Ce qui a bien fonctionné pour moi c’est cette méthode http://bit.ly/leplaisirdaimersoncorps
    je me permet de la poster dans ce blog, car comme pour moi elle aidera de milliers de personnes.
    merci et à bientôt sur d’autres articles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *