Huile de soin : notre nouveau graal beauté

Huile de soin : notre nouveau graal beauté

Si elles ont longtemps fait fuir les plus téméraires d’entre nous, les huiles de soin exercent pourtant un véritable retour en force depuis déjà plusieurs mois. Trop hydratantes ? Trop grasses ? Les aprioris ont la vie dure. Et pourtant, voilà que toutes les beauty gurus ne jurent que par elles. Voici donc pourquoi les huiles de soin devraient immédiatement et pour toujours être réintégrées à notre routine beauté. 

Parce qu’elles protègent la peau 

Ce n’est un secret pour personne, le bien-être de la peau repose sur un équilibre précoce. Les variations de températures, le vent ou encore les soins abrasifs/ inadaptés peuvent altérer notre barrière hydrolipidique (le film de protection qui recouvre la surface de l’épiderme) et ainsi créer des désagréments. Résultat : des tiraillements, des rougeurs, un excès de sébum ou encore des imperfections. La solution ? Appliquer au quotidien des huiles végétales qui, grâce à leurs actifs et leur formule remplie d’acides gras essentiels, viennent repulper, re-hydrater et régénérer la barrière protectrice de la peau. Cette action fait partie des 3 gestes essentiels beauté à mettre en pratique tous les soirs au coucher. A condition seulement de ne pas utiliser des huiles minérales, qui, elles, n’ont rien de naturel puisqu’elles sont issues de la pétrochimie et sont donc très comédogène. 

Parce qu’elles sont adaptées aux peaux grasses

Voilà une nouvelle qui va en étonner plus d’un(e) : les huiles végétales sont particulièrement conseillées pour les peaux mixtes à grasse. En effet, contre toute attente, lorsque l’on apporte à l’épiderme les corps gras dont il a besoin, il ne surproduit pas de sébum et se régule donc naturellement. Voilà pourquoi beaucoup de dermatologues recommandent aujourd’hui d’utiliser une huile démaquillante à base d’actifs végétaux pour se débarrasser du maquillage d’abord, mais aussi pour attirer les résidus de cellules mortes, la pollution et le sébum qui stagnent à la surface de la peau. Pour faire court : le gras appelle le gras. 

Parce qu’elles chouchoutent les épidermes sensibles et réactifs 

Lorsque l’on a la peau sensible et/ou réactive trouver un soin adapté peut parfois devenir une quête périlleuse. Pourtant, des solutions simples et naturelles existent et sont quelques fois plus adaptées à ce problème épineux. Ce qui rend les huiles végétales indispensables ? Leur formules riches en omégas et en vitamines qui apportent plus de confort à la peau et viennent complémenter son processus de renouvellement naturel. Nos préférées ? L’huile d’abricot ou encore de jojoba qui sont idéales pour calmer les irritations, par exemple, ou encore la sensation de tiraillement.

Parce qu’elles sont gorgées d’actifs 

Hydratantes, raffermissantes, apaisantes, correctrices, régulatrices ou encore sublimatrices… Il existe une flopée d’huiles végétales pour parer à toutes les problématiques de la peau. Il faut dire que contrairement aux crèmes qui ne ciblent en général qu’un seul souci à la fois, les huiles, elles vont apporter une solution plus globale. Au delà d’être ultra nourrissantes et d’apporter le corps gras dont notre barrière hydrolipidique a besoin, elles vont venir apporter de l’éclat au teint, donner un effet rebond mais traitent également des problèmes spécifiques comme l’acné, les tâches pigmentaires, les premières rides ou encore la perte d’élasticité…. 1 soin, plusieurs actions, on adore le concept. 

L’huile de soin, ça s’applique quand et comment ?

Comme tous produits cosmétique, l’huile de soin doit être intégrée au bon moment afin qu’elle soit au maximum de son efficacité. On l’utilise donc en fin de routine, juste après la crème hydratante. Comment l’appliquer ? C’est simple ! Il suffit de déposer quelques goutes dans la paume de ses mains, de les chauffer légèrement puis de se tapoter le visage plusieurs fois afin qu’elles pénètrent au maximum l’épiderme. Et voilà ! 

One thought on “Huile de soin : notre nouveau graal beauté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *